Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home3/isicnv/domains/hypnotisme.com/hypnotisme/hindou/page.php on line 93

Deprecated: preg_replace(): The /e modifier is deprecated, use preg_replace_callback instead in /home3/isicnv/domains/hypnotisme.com/hypnotisme/hindou/page.php on line 94
 
Brought to you by ISI-CNV


PROCÉDÉS HYPNOTIQUES DIFFÉRENTS.

Dans l'Inde les livres qui traitent de l'hypnotisme et des procédés variés quant à la manière de produire l'hypnose sont très rares et très difficiles a obtenir. Les procédés qui seront mentionnés par la suite ont été obtenus à des sources très difficilement accessibles au public.

PROCÉDÉ No. I

La forme d'hypnotisme le plus généralement pratiquée ici est exempte de "passes." Un certain nombre de personnes s'assoient dans un endroit spécial, portent leur attention sur un des dieux les plus populaires et prononcent son nom à mi-voix. Le médium s'assied au milieu du cercle, au bout d'un certain temps ce médium devient insensible et après être demeuré dans cet état pendant une quinzaine de minutes il commence à parler. On lui pose des questions auxquelles il répond d'une manière semi-clairvoyante. Bientôt cet état se transforme en état inconscient, lequel disparait petit à petit et le médium revient à l'état conscient ordinaire.

PROCÉDÉ No. 2.

Un procédé d'hypnotisme est aussi en usage parmi les Koals et les Bhils de l'Inde centrale. Chez ces derniers l'hypnose est produit par l'intermédiaire de certaines danses. Plusieurs personne s'assemblent, concentrent leurs pensées sur le chef de l'assemblée et sur une idée unique, et ce dernier devient bientôt inconscient ; une fois la danse mystique finie, il tombe dans un état de prostration durant lequel ses yeux sont à demi ouverts. La concentration est alors établie sur le médium par l'une des personnes présentes, et des questions étant posées le médium y répond pendant qu'il est dans cette transe. Cette manière est pratiquée par les tribus sauvages.

PROCÉDÉ No. 3.

Dans ce procédé le mesmériste étend ses doigts et les fait tourner autour de la tête du sujet, prenant soin que les doigts passent devant les yeux. Ceci est répété plusieurs fois jusquà ce que les yeux se ferment et l'hypnose se produise. Fréquemment et à intervalles réguliers en autant que possible, l'hypnotiste souffle sur le front du patient à un point entre les deux yeux. Lorsque le sujet tombe dans le sommeil profond on lui pose des questions et le sujet répond.

PROCÉDÉ No. 4.

Les Yogis et les Fakirs de l'Inde produisent le sommeil hypnotique en concentrant leur attention sur l'extrémité du nez, ceci est un procédé très effectif pour la concentration de l'esprit et pour se débarrasser des pensées étrangères. Le sujet doit être assis dans une position aisée et maintenir la position indiquée dans l'illustration ci-dessus, l'hypnotiste doit faire des passes descendantes sur le front. L'insensibilité est produite très rapidement par ce système. Ce procédé est très important pour produire l'hypnose sur soi-même, et il est bon de noter que les yeux devraient être concentrés sur l'extrémité du nez, en faisant ceci l'esprit doit être aussi porté sur le point en question. Les illustrations suivantes rendront ceci plus clair.

PROCÉDÉ No. 5. .

Le sommeil hypnotique est produit par le simple souffle sur un point entre les deux yeux du patient. Ce centre est très important dans la philosophie Yoga. Il faut souffler très longtemps sur un point situé entre les sourcils. Il faut suggérer au patient de se laisser aller au sommeil et ne pas contreagir ni exercer sa volition. Il est préférable de se servir d'un petit tuyau dans ce cas plutôt que d' employer le souffle par un simple arrangement des lèvres.

PROCÉDÉ No. 6. Le sujet devrait être assis comfortablement et répéter une mono-syllabe d'une voix à peine audible. Durant ce temps l'opérateur fait des passes devant ses yeux, lui souhaitant en même temps un sommeil profond. De cette manière les paupières du sujet s'alourdissent et le sommeil profond arrive très vite. D'illustration suivante explique ce point très bien.

PROCÉDÉ No. 7. Supposez qu'il existe un fluide magnétique concentré entre les sourcils, saisissez-vous dé ce fluide imaginaire avec l'extrémité de vos doigts et attirez la tête sur vous à plusieurs reprises. Un sujet sensitif sera affecté très vite de cette manière, il s'alourdira graduellement et tombera en état d'hypnose en peu de temps.

PROCÉDÉ No. 8.

Placez légèrement l'extrémité des doigts sur le dos du sujet et concentrez votre pensée sur le fait que celui-ci devra toucher un certain objet dans la chambre et qu'il marchera vers cet objet lentement avec les yeux fermés. L'hypnotiseur devra suivre le sujet pas à pas et tenir son doigt en contact avec le dos. Le sujet ne tardera de toucher l'objet désigné. Après ceci l'hypnotiseur donnera des suggestions mentales au sujet pour que celui-ci ferme les yeux, ce qui se fera en peu de temps.

PROCÉDÉ No. 9.

Dites au sujet de s'asseoir droit sur un siège, placez la paume de la main droite sur la tête de votre sujet et faites des passes de la main gauche sur la colonne vertébrale en suggérant en même temps que celui ci tombe en état d'hypnose. Un sujet sensitif succombera certainement.

PROCÉDÉ No. 10.

Le sujet aussi bien que l'hypnotiseur devront se regarder fixement dans les yeux. Le sujet devra recevoir instruction de battre les paupières aussi souvent que le fera l'hypnotiseur, et d'arrêter de les battre ou de fermer les yeux, suivant l'ordre que l'hypnotiseur lui donnera. Ceci devra être fait pendant cinq minutes environ. Au bout de ce temps le sujet devra recevoir l'ordre péremptoire de fermer les yeux et continuer de les tenir fermés en même temps qu'il recevra la suggestion qu'il lui est impossible de les ouvrir.

PROCÉDÉ No. II. Apres avoir fixe les yeux du sujet

pendant quelque temps, dites- lui avec beaucoup de calme et de certitude qu'il ne lui sera jamais possible de fermer les yeux mais qu'il les tindera toujours ouverts, suivant en cela votre suggestion.Un excellent sujet ne pourra jamais fermer les yeux. S'il les ferme, suggerez-lui qu'il ne pourra plus lesouvrir.

PROCEDE No. 12. Un des procédés favoris de Hataygoga est de tourner la langue en haut contre le palais et de s'asseoir dans une position aisée avec les yeux demi clos. Quelques passes devant les yeux et le visage du sujet sont suffisantes pour produire l'état hypnotique.

PROCÉDÉ No. 13. Regarder en haute des deux yeux est un excellent moyen pour produire le sommeil hypnotique, et surtout lorsque la suggestion de l'opérateur aide à la chose. Les paupières s'alourdiront et le sujet tombera bientôt dans un sommeil hypnotique.

PROCÉDÉ No. 14.

Faites prononcer au sujet le mot ' ' sommeil ' ' soixante-dix fois et faites-lui fermer les yeux chaque fois qu'il prononce ce mot. L'hypnotiseur se tenant près devra prononcer le mot ' ' sommeil ' ' de soixante à soixante-dix fois. Au bout de ce temps le sujet sera dans l'état d'hypnose.

PROCÉDÉ No. 15.

Plongez l'extrémité des doigts dans de l'au très froide et commencez à glisser vos doigts légèrement le long du front et jusqu'au bout du menton. Répétez ceci plusieurs fois, suggérez aussi que les yeux du sujet se ferment malgré ses efforts de les tenir ouverts.

PROCÈDE No. 16. Ouvrez un livre imprimé devant le sujet, dites-lui qu'il devra regarder chaque mot et l'épeler mentalement et lentement, donnez-lui des suggestions qu'il dormira avant qu'il ait atteint la dernière page.

PROCÈDE No. 17. Prenez une tige de fer et frappez lentement cent coups sur un vase métallique, suggérez pendant tout ce temps au sujet qu'il s'endormira sitôt que le centième coup sera donné. L'hypnotiseur devra se tenir à côté du sujet et faire les suggestions d'une voix impérieuse pendant qu'il frappera la coupe métallique.

PROCÉDÉ No. 18. Faites fermer les yeux du sujet et passez le bout de l'index légèrement par-dessus ses paupières, suggérez tout le temps à votre sujet'qu'il ne pourra pas ouvrir ses yeux.

PROCÉDÉ No. 19.

A l'heure où d'habitude il se retire pour se coucher, suggérez au sujet qu'il doit se placer dans une transe hypnotique et faites quelques passes sur sa figure et par-dessus ses yeux.

PROCÉDÉ No. 20. Prenez une boule de verre grosse et solide, et placez-la devant le sujet de manière à ce que son image se reflète. Le patient devra concentrer son attention sur cette image et recevoir la suggestion que ses yeux s'appesantissent et se ferment. La main droite de l'opérateur devra être placée sur la tête du sujet.

PROCÉDÉ No. 21.

D'opérateur devra vouloir fortement que son sujet soit vaincu par le sommeildans un temps spécifié, ceci devra lui être suggéré verbalement. Une montre devra être placée devant le sujet et celui-ci devra fixer avec une grande attention le progrès des aiguilles vers le temps indiqué.

PROCÉDÉ No. 22.

Des effets hypnotiques sont produits simultanément sur plusieurs personnes par l'hindou Yogi en passant lentement une baguette devant leurs yeux. Sans nulle doute ceci requiert une très forte volonté. D'hypnotiseur vient devant ses sujets et fait aller la baguette et, la pointe devant chacun des sujets à tour de rôle. Da personne vers laquelle la baguette est dirigée tombe dans l'hypnose.

PROCÉDÉ No. 23.

Quand l'état plus profond d'hypnose est produit le sujet possède la faculté de deviner le futur et en quelque sorte possède la faculté de prophétie. A la demande de l'hypnotiseur il peut pénétrer les secrets les plus profonds de l'avenir.

PROCÉDÉ No. 24.

Le Yogi indien peut quelquefois lever le corps du sujet et lui faire quitter la chaise sur laquelle il est assis durant l'hypnose, et cela sur un simple geste ou un mot de commandement.

PROCÉDÉ No. 25.

A la suggestion de l'opérateur le sujet se met à danser, à chanter ou à fumer.

PROCÉDÉ No. 26.

Faites des passes au-dessus d'un verre d'eau pure et cela devant le sujet, dites-lui que s'il boit cette eau il s'endormira de suite. Faites asseoir le sujet commodément et faites-lui boire cette eau. Faites quelques passes, pendant cinq minutes environ, et le sujet s'endormira en très peu de temps.

PROCÉDÉ No. 27.

Placez un peu de sucre sur la langue du sujet et suggérez-lui que sitôt que le goût du sucre diminuera il tombera dans le sommeil hypnotique. Pendant tout ce temps faites qu'il concentre ses pensées sur le sommeil.

PROCÉDÉ No. 28.

Faites asseoir le sujet sur une chaise devant vous, touchez légèrement le front de l'extrémité de votre doigt, faites ceci plusieurs fois et jusqu'à ce qu'il ferme les yeux et s'endorme.

PROCÉDÉ No. 29.

Au moyen du pouvoir hypnotique hautement développé, les Yogis indiens ont réussi à neutraliser les effets physiques et nerveux. Le sujet est assis sur un siège et placé dans un état d'hypnose profond. En ce moment on commande au sujet d'étendre ses mains afin d'y recevoir un charbon ardent qui ne pourra ni le brûler ni laisser aucune brûlure. Lorsque ces ' charbons ardents ont été placés dans sa main il les tient sans montrer un signe de douleur quelconque, après cinq minutes environ les charbons sont enlevés et l'on découvre qu'il n'existe aucun signe de brûlure et que la main est intacte et sans effets physiques laissés par le feu.

PROCÉDÉ No. 30. '

Après avoir produit le sommeil hypnotique, ordonnez au sujet de montrer la langue et passez une aiguille au travers. Par la force de volonté du Yogi le sujet ne montrera aucun symptôme de douleur et les spectateurs qui ont été hypnotisés voient qu'une aiguille a réellement été plongée dans la langue. Les faits ci-dessus mentionnes, sont très bien réussis par les Yogis indiens qui sont passés maîtres des secrets de l'hypnotisme.

PROCÉDÉ No. 31. Le milieu du front est un des centres psychiques de la philosophie Yoga. Passez votre main ouverte sur le front du sujet en lui suggérant qu'il s'endormira dans un temps spécifié. Pendant tout ce temps gardez vos yeux fixés sur une montre afin de constater si le sommeil est produit dans le temps indiqué.

PROCÉDÉ No. 32.

En produisant l'état hypnotique ordonnez au sujet de placer la paume de sa main sur la vôtre et dites-lui d'un ton sérieux et positif qu'il lui est impossible d'ôter .sa main, même s'il essaie. Et le sujet ne pourra ôter sa main quels que soient les efforts qu'il fera.

PROCÉDÉ No. 33.

L'hypnotisme peut être employé et l'influence portée dans une certaine partie du corps sans que le sujet soit placé dans un état inconscient. Faites asseoir le sujet sur une chaise commode et faites des passes sur la partie à être traitée. Lorsque celle-ci est devenue très sensible à l'influence, le sujet perd tout contrôle volontaire sur ses muscles et cette partie demeure sans mouvement et complètement insensible tant que l'influence n'est pas retirée.

PROCÉDÉ No. 34.

Faites asseoir le sujet devant vous et faites-lui fermer un œil, faites quelques passes au-dessus de l'œil ainsi fermé et ' suggérez qu'il ne pourra plus l'ouvrir. Un sujet sensitif ne réussira pas à ouvrir l'œil même s'il fait tout son pouvoir pour y réussir. L'effet sera identique si les passes sont faites sur les deux yeux.

PROCÉDÉ No. 35

Faites fermer les yeux du sujet et faites-lui prêter attention au tic-tac d'une montre ou au son d'une petite clochette, suggérez-lui en même temps qu'il va dormir. La montre ou la clochette devront être graduellement éloignées jusqu'à ce que le son ne soit plus perceptible pour le sujet. Un sujet sensitif perdra conscience sitôt qu'il cessera d'entendre le son de l'une ou de 1 autre

PROCÉDÉ No. 36.

Tenez un objet brillant, comme par exemple une lumière recouverte d'un globe, à une certaine distance du sujet, faites-lui ouvrir et refermer les yeux alternativement, lui suggérant en même temps que bientôt il ne pourra plus ouvrir les yeux du tout. La répétition de ce procédé sera cause que les yeux deviendront lourds et fatigués et un peu plus tard se fermeront pour ne plus s'ouvrir.

PROCÉDÉ No. 37.

Prenez le crâne d'un animal et faites croire au sujet que ce crâne possède la propriété particulière de le placer dans l'état d'hypnose. 'Touchez le front avec ce crâne en même temps que le sujet devra regarder dans les yeux de l'hypnotiseur. Au bout de quelque temps les yeux du sujet s'appesantiront et peu après il s'endormira.

PROCÉDÉ' No. 38.

L'hypnose peut être produite en aspergeant le sujet d'eau magnétisée et lui suggérant en même temps que cette eau possède des propriétés particulières qui produisent toujours l'insensibilité. Les adeptes de l'Inde produisent ces effets soit par le moyen d'eau magnétisée ou de cendre magnétisée.

PROCÉDÉ No. 39.

Dites au sujet de tenir les yeux grands ouverts, étendez les doigts de la main droite et faites-la tourner autour de sa tête, lui suggérant en même temps que tous les objets qui sont autour de lui dansent en rond. S'il est susceptible le sujet s'endormira petit à petit.

PROCÉDÉ No. 40.

De sommeil hypnotique peut être induit en passant les doigts allongés le long de l'épine dorsale, en commençant les passes au cou en descendant. Ceci devra être répété plusieurs fois, le sujet devra aussi fermer ses yeux. Des doigts doivent être en contact avec la peau.

PROCÉDÉ No. 41.

Dans le cas qui nous occupe, l'hypnose est produite par la suggestion simplement. Dites au sujet de s'asseoir, de se fermer les yeux et de se les recouvrir avec la paume de la main. Après s'être tenu ainsi pendant quelque temps, suggérez-lui qu'il doit tomber dans un sommeil profond. Pendant ce temps exercez votre volonté fortement dans ce sens. Si le sujet est sensitif au bout d'un temps relativement court il s'endormira.

PROCÉDÉ No. 42.

Un des procédés de Hâta Yoga qui est employé en hypnotisme, consiste à demander au sujet de tourner ses yeux en haut, de fermer ses paupières et de concentrer en même temps son attention sur un point en dedans et en haut des paupières. Suggérez en même temps au sujet qu'il s'endormira par ce procédé.

PROCÉDÉ No. 43.

En plaçant un miroir dans la main du sujet, l'hypnotiseur devra lui demander de regarder ses propres yeux, reflétés dans le miroir. Celui-ci devra être tenu à environ vingt-cinq centimètres. Dans la plupart des cas le sujet tombera dans un sommeil hypnotique profond.

PROCÉDÉ No. 44.

Se regarder fixement dans les yeux l'un de l'autre est un des meilleurs modes pour hypnotiser une personne. L"hypnotiseur et le sujet devront se regarder directement dans les yeux jusqu'au moment où les yeux de ce dernier devenant fatigués, se fermeront et lui-même sera plongé dans le sommeil hypnotique.

PROCÉDÉ No. 45.

Placez la paume de la main droite sur la tête du sujet, les doigts étendus et demandez-lui en même temps de vous regarder dans les yeux en lui suggérant tout le temps et graduellement qu'il s'endormira, la main s'appesantissant d'avantage sur sa tête sera cause qu' il fermera les yeux. Ce procédé est très effectif dans le cas d'un sujet sensitif.

PROCÉDÉ No. 46.

Demandez à votre sujet de respirer profondément à six reprises différentes, ceci calmera l'esprit du sujet et le préparera pour le sommeil hypnotique. Faites ensuite quelques passes devant ses yeux et sa poitrine sans toucher le corps. Les yeux du sujet se fermeront graduellement et bientôt il s'endormira.

PROCÉDÉ No. 47.

Prenez un objet rond et brillant, faites-le mouvoir devant les yeux du sujet â une distance d'environ quinze centimètres de ses yeux, augmentez graduellement la rapidité de vos mouvements, puis soudainement diminuez cette rapidité. En faisant ceci plusieurs fois les muscles des yeux du sujet se dévitaliseront et les yeux se fermeront peu à peu.

PROCÉDÉ No. 48.

Faites des passes sur une coupe remplie d'huile de colza, de manière â ce que cette huile soit bien saturée de fluide magnétique. Suggérez au sujet qu'en sentant ce liquide plusieurs fois le sommeil viendra graduellement. Si le patient est sensitif ses yeux s'alourdiront petit à petit et bientôt il sera sous l'influence hypnotique.

PROCÉDÉ No. 49.

Lorsqu'un sujet sensitif a été hypnotisé par l'un ou par l'autre des procédés précédents, il est très facile de l'hypnotiser une seconde fois par un simple mot de commandement, un geste et même par la simple volonté. Prenez un de ces sujets et en étendant les doigts faites mouvoir la main devant ses yeux et suggérez-lui qu'il va tomber dans le sommeil hypnotique immédiatement. Dans l'espace de deux ou trois minutes le sujet dormira.

PROCÉDT. No. 50

Que le sujet se place les doigts dans les oreilles et en faisant ceci il entendra le son ressemblant à des pièces de verre qui tombent à distance. En concentrant son attention sur ces sons musicaux le sujet s'endormira sans s'en apercevoir si la suggestion du sommeil est donnée par l'opérateur. Les sons intérieurs entendus ' en se bouchant les oreilles sont employés souvent par les Yogis de l'Inde.

PROCÉDÉ No. 51.

Des passes devraient être faites devant les yeux fermés du sujet et des suggestions devraient lui être données qu'il lui est impossible de les ouvrir. Au commencement il pourra essayer plusieurs fois et sera forcé de tenir ses yeux fermés.

PROCÉDÉ No. 52.

Le dessus de la tête est un point très sensible et que l'on considère comme le siège de l'âme. En touchant à plusieurs reprises différentes la place sensible avec l'extrémité des doigts l'on produit le sommeil.

PROCÉDÉ No. 53.

L'hypnose est induite par les Fakirs de l'Inde en frottant le front du sujet avec des cendres. On fait asseoir le sujet comfortablement et on lui donne la suggestion que les cendres mystiques préparées en offrant des oblations aux dieux, produiront l'hypnose. Après avoir appliqué ces cendres sur le front on fait quelques passes pour produire l'hypnose.

PROCÉDÉ No. 54.

Dites au sujet de se tenir les yeux fermés et apportez une chandelle allumée aussi près que possible de ses yeux, éloignez-la et rapprochez-la à tour de rôle, mais l'éloignement doit se produire petit à petit, de cette manière le sujet passera bientôt dans une transe.

PROCÉDÉ No. 55.

Dites au sujet de pratiquer l'inspiration et l'expiration. En même temps faites quelques passes sans contact pardessus la figure et la poitrine. Chez un sujet sensitif l'hypnose sera produite de cette manière en moins d'un quart d'heure.

PROCÉDÉ No. 56.

Pressez la nuque avec trois doigts, n'importe lesquels, faites ceci à plusieurs reprises différentes en suggérant au sujet qu'il ne pourra plus ouvrir les yeux. Petit à petit le sommeil viendra, puis l'hypnose.

PROCÉDÉ No. 57.

Les Yogis indiens exercent souvent le pouvoir hypnotique sur n'importe lequel des sens des spectateurs afin de faire voir à ces derniers des chose étonnantes. Par example un sujet est assis sur' une chaise et hypnotisé. Le Yogi prend un couteau avec une lame resplendissante, le brandit de sa main droite devant les yeux des spectateurs afin d'hypnotiser le sens de la vision. Ceci fait, le Yogi place la lame du couteau sur le cœur du sujet et les spectateurs sont tous étonnés de voir un couteau plongé dans le cœur même et voient de la plaie béante le sang couler,

procédé No. 58.

Au moyen de l'hypnose l'on fait voir au sujet du lait à la place d'eau. Les Fakirs de l'Inde sont capables de produire ces effets hypnotiques dont l'influence se reporte sur le sens de la vision. Ils transforment facilement un verre d'eau pure en lait. L'adepte commande à une personne sous son influence d'apporter une cruche d'eau et un moment après il dit que ce n'est pas de l'eau mais du lait que la cruche contient. Le sujet sous son influence trouve l'eau transformée en lait.

PROCÉDÉ No. 59.

La température d'un fluide ou d'un corps solide quelconque peut paraître changée sous l'influence de l'hypnotisme. L'on suggère à un sujet que l'eau glacée est très chaude et brûlante. Le sujet auquel on a demandé gentiment de placer sa main dans ce fluide montre des signes decrainte et n'ose pas toucher l'eau.

PROCÉDÉ No. 60.

L'état hypnotique une fois proprement produit, on montre au sujet des objets placés devant lui tandis que ses yeux sont fermés et on lui fait entendre des sonsavec_les oreilles bouchées. Les sens remplissent leurs fonctions sous l'influence de la suggestion, quoique les avenues naturelles sont obstruées.



Back to Index




We invite you to visit our download site www.hypnotisme.com/hypnotisme/